Vous êtes ici

Collecte des ordures ménagères

Les déchets doivent être triés avant leur collecte
Téléchargez la réglette de tri

La collecte des ordures ménagères

Elle est placée sous la responsabilité de la Communauté des Communes de la Haute Saintonge. Elle est assurée :

  • deux fois par semaine à Montendre, le lundi et le vendredi dès 5h du matin ; les collectes sont assurées pour les jours fériés à l'exception du 1er mai, 25 décembre et 1er janvier.
  • une fois par semaine, à Chardes et à Vallet, le mardi matin.

 

Le tri sélectif (bouteilles et flacons plastiques, boîtes métalliques, briques, cartons et magazines) est collecté :

  • à Montendre le lundi matin (sacs jaunes translucides à retirer en mairie) en même temps que les ordures ménagères ;
  • à Chardes et Vallet, le mardi matin tous les 15 jours (semaines paires) ou en apport volontaire dans les conteneurs prévus à cet effet.

Attention : l’usage des points de regroupement installés dans certains quartiers de la Ville est strictement réservé aux habitants qui ne disposeraient pas de bacs individuels par impossibilité de stockage.

  • Sur tout le territoire de Montendre-Chardes-Vallet, le verre est collecté par apport volontaire dans des conteneurs spécialement prévus à cet effet (de couleur verte).
  • Les encombrants ménagers ou les gros résidus de jardins doivent être apportés volontairement à la déchetterie de Montendre, route de Corignac.

Les déchets couramment acceptés :

Ferraille - Métaux : les ferrailles sont recyclées. Une fois triées et conditionnées, elles sont acheminées vers l’industrie métallurgique pour être refondues et redevenir matière première (tôle, fil d’acier ...).

Cartons : ils sont triés et conditionnés pour être ensuite acheminés en balles vers les usines de fabrication de carton. Elles redeviennent matière première (carton, ...).

Végétaux : transformés en compost, les déchets végétaux reconstituent l’équilibre organique des sols et limitent l’utilisation des engrais.

Huiles usagées : l’huile est recyclée. Elle est traitée en raffinerie pour redevenir des huiles neuves. 

Batteries : les batteries se recyclent. L’acide est traité puis éliminé. Les autres composants (plastique, métal ...) sont recyclés en nouveaux matériaux. 

Piles : elles sont triées et traitées par type. Les éléments toxiques sont neutralisés, les matières nobles sont récupérées, les autres éléments sont traités par incinération.

Gravats - déchets inertes : Les gravats (hors plâtre) et les matériaux inertes sont stockés en vue d’un réemploi ultérieur.

Encombrants (canapés, matelas, polystyrènes ...) : ces déchets non recyclables sont acheminés et stockés dans un centre de stockage des déchets ultimes.

Déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) : écrans, petits et gros appareils électroménagers froid et hors froid... Ils sont triés, traités, recyclés ou valorisés. 

Lampes et Néons : sauf ampoules à filaments

Verre : le verre est recyclable à l’infini. Il est trié, refondu et permet ainsi de fabriquer de nouvelles bouteilles.

Déchets ménagers spéciaux (DMS) : solvants, peinture, aérosols, radiologie, dégraisseurs, bidons souillés, plaques d’amiante...

Bois (palettes, chaises, tables...) : recyclé, il sert à la fabrication de nouveaux produits ou chaufferie bois.

 

Déchèterie de Montendre
Route de Corignac

Tél / fax 05 46 49 08 78
Ouverte du lundi au samedi de 9h à 12h 30 et de 14h à 17h30

>> En savoir plus

Le compostage individuel

Un processus utile au jardin : composter ses déchets fermentescibles permet de participer efficacement à la diminution des volumes de déchets collectés et traités. 

Comment ça marche ?

Un processus naturel : en présence d’eau, d’oxygène et sous l’action des micro-organismes du sol, ces déchets biodégradables se transforment en compost. Cela permet de disposer d’un produit de qualité pour améliorer le sol, rempoter les plantes… Une année entière sera le temps nécessaire pour obtenir un compost mûr.

Quels déchets composter ?

La plupart des déchets organiques peuvent être compostés :

  • Déchets de la maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres, sciure, plantes…
  • Déchets de cuisine : tous les déchets de cuisine d’origine végétale épluchure (hors agrumes), coquilles d’œuf, marc de café, sachets de thé, reste de repas, fruits et légumes abimés…
  • Déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, cendres de bois refroidis, sciure et copeaux de bois…

Ne pas mettre dans le compost : les os et les arêtes, les coquillages, la viande, le poisson, les pelures d’agrumes, les gravats et la terre, les plantes malades.

Obtenir son composteur (cliquer sur le lien)

La communauté des Communes de la Haute Saintonge met à disposition gratuitement des habitants de la Haute Saintonge des composteurs, à raison d’un par foyer.

Vous devrez au préalable remplir un questionnaire et signer une charte d’engagement stipulant votre volonté de diminuer la part des déchets mise aux ordures ménagères résiduelles. Pour l’obtention d’un composteur vous devrez nous fournir également un justificatif de domicile ainsi qu’une pièce d’identité.

Les permanences :

Communauté de Communes de la Haute Saintonge

7 rue Taillefer – 17500 JONZAC Le Vendredi de 9h-12h et 14h-17h ou sur rendez-vous.

Dans les déchèteries.

Pour tout renseignement vous pouvez contacter la communauté  des Communes de la haute Saintonge au 05 46 48 12 11 ou par mail : compostage@haute-saintonge.net

 

Propreté canine

Afin de faire évoluer les comportements des maîtres vers davantage de civisme et de remédier aux nuisances causées par les animaux de compagnie, la Ville de Montendre met à leur disposition des « toutou net », petits sachets plastiques à retirer en mairie, dans lesquels les déjections canines doivent être mises avant d’être déposées à la poubelle.

En cas d’abandon de déjections canines sur la voie publique, y compris dans les caniveaux et dans les espaces publics (squares, parcs, jardins, espaces verts publics…) le contrevenant s’expose au paiement d’une amende.

 

La salubrité

Incinération des déchets verts par les particuliers

Rappel de l’Arrêté préfectoral n°06-2281 du 27 juin 2006

Les incinérations de déchets végétaux et de déchets verts (taille de haie, tonte…) qui entrent dans la catégorie des déchets ménagers et assimilés sont interdites par la réglementation en vigueur (article 84 du règlement sanitaire départemental).

Il est prioritaire d’acheminer ces déchets verts en déchetterie ou d’utiliser un système de compostage.

Très exceptionnellement, lorsqu’aucun autre moyen que le brûlage ne sera possible, une autorisation municipale d'élimination des déchets verts pourra être accordée, en s’assurant du respect des règles suivantes :

  • Absence de risque de gêne et d’insalubrité pour le voisinage ;
  • Eloignement d’au moins 20 m des autres habitations et voies publiques ;
  • Surveillance permanente du feu jusqu’à son extinction complète ;
  • Moyen d’extinction à proximité immédiate
  • Respect des journées à risque et vitesse du vent.

 

La sécurité

Déclaration de chiens dangereux

Si vous possédez un chien de 1ère ou de 2e catégorie, voici tout ce qu'il vous faut savoir pour être en règle avec la loi.

Définition des chiens classés en 1ère et 2ème catégories

 

1- Chiens de 1ère catégorie (chiens d'attaque)

- Chiens sans pedigree morphologiquement assimilables aux Staffordshire, American Staffordshire Terrier (pouvant être dénommé "Pitbull")

- Chiens sans pedigree morphologiquement assimilables aux Boer-Bull et Tosa (gros dogues assimilables à des Mastiffs)

 

2- Chiens de 2ème catégorie (chiens de garde et de défense)

- Chiens de race Staffordshire Terrier, American Staffordshire, Tosa et Rottweiller sans pedigree.

- Chiens assimilables à la race Rottweiller munis d'un pedigree.

 

Formalités liées à la détention et à la circulation de ces animaux

Dans tous les cas, les chiens des deux catégories doivent avoir fait l'objet d'une déclaration en mairie (lieu du domicile du propriétaire ou de "résidence" du chien) et le détenteur du chien doit en présenter le récépissé. (art 211-3 du Code Rural). Cette déclaration n'est délivrée en Mairie que sur présentation du carnet de vaccination, de l’attestation d’assurance couvrant les dommages causés au tiers par l'animal et de l’attestation vétérinaire de stérilisation pour les chiens de 1ère catégorie. Par ailleurs, vaccination et assurance doivent être constamment valides.

Le détenteur d'un chien de la 1ère catégorie doit obligatoirement avoir fait stériliser son animal et posséder un certificat vétérinaire en attestant.

 

Infractions et sanctions

Pour tout chien dangereux non déclaré en mairie, son propriétaire s’expose à une contravention de 4e classe (135€).

A tout moment, les forces de l’ordre peuvent exiger la présentation des documents suivants : récépissé de déclaration, attestation d’assurance et certificat de vaccination. Pour chaque document non présenté, le propriétaire s’expose à une contravention de 3ème classe (68 euros)

Les chiens de 1ère et 2e catégorie doivent être muselés et tenus en laisse. Au cas contraire, le propriétaire s’expose à une contravention de 2ème classe (35 euros).